Navette


Présentation conceptuelle

Avec des navettes qui peuvent partir et se suivre à de très courts intervalles en emportant chacune entre 60 et 70 personnes (selon l'aménagement de la navette), la capacité de transport du système peut atteindre plus de 50 millions de passagers par ligne, par année. Le système se comporte alors un peu comme un tapis roulant. Les navettes peuvent être regroupées jusqu’à cinq au départ et se distancer rapidement par la suite pour éviter la surcharge sur les rails et les pylônes.

Présentation d'un modèle de navette à 60 passagers (56 en classe affaires et 4 en première classe).

MGV-Update-02b-300x169MGV-Update-01bMGV-Update-04b-300x169MGV-Update-03b-300x169MGV-Update-05b-300x169MGV-Update-07b-300x169
Certaines commodités ont été ajoutées :

  • casiers porte-bagages
  • tablettes numériques intégrées aux sièges
  • les espaces pour personnes handicapées
  • machines distributrices

Les études de marché montrent que, sur la première ligne d’exploitation Montréal-Québec, une affluence de 10 000 à 15 000 passagers par jour est réaliste et demeure très largement inférieure à la capacité de transport du monorail. Il est également facile de faire circuler sur le réseau des navettes spécialement adaptées au transport des marchandises, qui seront utilisées aux heures de trafic plus creuses et notamment pendant la nuit.

Le système est flexible, modulable, et il peut être tout aussi efficace à vitesse réduite. Par exemple, en milieu urbain, le MGV peut desservir les banlieues, à des vitesses mieux adaptées aux distances entre les différentes stations. Sa capacité d’accélération rapide lui permet de desservir davantage de stations plus rapprochées tout en maintenant une grande rapidité de service. Avec un départ à toutes les minutes, le système à une navette de 60 passagers peut transporter, sur chacune de ses lignes, jusqu’à 45 000 passagers (dans les deux directions) pendant les six heures que constituent les périodes de pointe du matin et du soir combinées.